LINXV2/fr

From LRDE

Revision as of 16:39, 17 September 2013 by Cd (talk | contribs) (Cd moved page LINXV2- French Version to LINXV2/fr)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Le projet LINX, initié par le LRDE, a été retenu lors de l'appel à projet du FUI 14. Il est prévu pour une durée de 36 mois. Le consortium regroupe, en plus du LRDE : Open wide, Armines Centre for Mathematical Morphology (CMM), A+B, ITESOFT, BrailleNet.

Le texte est omniprésent dans notre quotidien et nous apporte sans cesse quantité d'informations pratiques indispensables. Le handicap visuel, qui touche plus d'un million de personnes en France (source : DREES Etudes et Résultats N 416 juillet 2005), prive un pourcentage significatif de la population de ces informations importantes. On peut donner de nombreux exemples de situations de la vie courante qui constituent une difficulté importante pour les personnes touchées par ce type de handicap comme :

  • Obtenir des informations courantes comme les prix dans un supermarché, le menu dans un restaurant... ;
  • Pouvoir lire son courrier « papier » et les documents importants de manière autonome ;
  • Lire les étiquettes des produits de consommation et extraire des informations indispensables (dates de péremption, composition – particulièrement en cas d'allergie alimentaire, etc.)
  • Pouvoir lire le manuel ou une notice d'un appareil ;
  • Pouvoir lire un livre, journal ou un catalogue de manière autonome ;
  • Se repérer dans une ville : cela implique lire les stations desservies par un train arrivant à quai ou un bus, lire les noms de rue et les panneaux de direction ou encore, repérer de loin une enseigne de magasin ;
  • Lire les plaques professionnelles ou l’interphone à l’entrée d’un immeuble ;
  • Lire les panneaux indiquant un danger exceptionnel ;

L'objectif de notre projet est de développer un lecteur automatique pour aider les personnes malvoyantes dans leur quotidien, en leur rendant accessible une partie de l'information textuelle. Afin d’être réellement au service de l’utilisateur, ce lecteur devra être :

  • portable,
  • simple d’utilisation,
  • sans contrainte de manipulation rédhibitoire pour les personnes malvoyantes,
  • capable de restituer l’information de façon adaptée.


Aussi notre première application sera portée sur Android, les ordiphones d'aujourd'hui ayant les capacités matérielles nécessaires.