MOBIDEM

From LRDE

Revision as of 16:31, 10 May 2016 by Daniela (talk | contribs) (MOBile IDEntity for the Masses)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

MOBile IDEntity for the Masses

Le projet MOBIDEM a été retenu lors de l'appel à projet du FUI 21. Il est prévu pour une durée de 36 mois. Le consortium regroupe, en plus du LRDE, les partenaires industriels suivants: AriadNEXT, Oberthur TECHNOLOGIES, oodrive, ainsi que le Laboratoire L3I – Université de La Rochelle.

La signature électronique et plus particulièrement la signature mobile est une évolution liée à la dématérialisation croissante des échanges d’informations. Elle a le potentiel de remplacer la signature manuscrite. La signature électronique apporte un gain de temps dans les processus de signature, une réduction des coûts et l'augmentation de la satisfaction de la clientèle induite par les des points précédents. De plus, les solutions de signatures électroniques permettraient de dépasser des difficultés comme l'archivage et l’impact environnemental de l’édition des documents contractuels.

L’objectif du projet MOBIDEM (MOBile IDEntity for the Masses) est de doter tous les citoyens d’une capacité de signature électronique avancée d’un document électronique fourni par un tiers, facile à utiliser, et ce pour quelques euros.

Pour cela, MOBIDEM prévoit de développer et de tester une plateforme de délivrance et d’usage de signatures et d’identités électroniques mobiles de valeur élevée (preuve légale devant un tribunal) ne nécessitant pas de rendez-vous préalable en face-à-face. Ainsi, en travaillant sur l’auto-enregistrement des clients dans le système de certification mobile, MOBIDEM propose d’actionner un levier clé pour améliorer l’expérience utilisateur et donc l’acceptabilité de la signature électronique.

La tâche du LRDE sera au niveau de l'auto-enregistrement des clients, lorsqu'il faut vérifier qu'ils sont bien ceux qu'ils prétendent être en montrant à la caméra un document d'identité. Il s'agit en s'appuyant seulement sur l'image de détecter si le document est un vrai et si les identifiants fournis par le client et son visage correspondent à ceux du document.